Sur les 8 lois de jeu, modifiées par la FIFA : Le CONOR outille les journalistes sportifs!

Partagez sur :
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Pour la bonne couverture médiatique des compétitions footballistiques nationales et internationales, le Comité de normalisation de la fédération malienne de football  à travers son département des arbitres en partenariat avec l’Association des Journalistes Sportifs du Mali (AJSM) et le Réseau des reporters sportifs et culturels francophones, a organisé le samedi 13 avril  dans la salle de conférence du Stade du 26 mars, une formation basée sur les 17 lois de jeu de la FIFA et ses innovations.  Cette conférence animé par trois instructeurs de la FIFA, notamment, Ibrahim A Haidara, Fatoumata Diallo et Balla Diarra a enregistré la  présence du Président des arbitres du Mali, Koman Coulibaly et de l’arbitre international Mamadou Keita. 

Ils étaient aux nombre d’une trentaine de journalistes sportifs et culturels du Mali à  prendre part à cette session de formation. Une formation qui portait sur les 17 lois de jeu, dont 8 nouvelles. Il s’agit  des lois, 3, 4, 5, 8, 12, 13, 14 et 16.

A titre d’exemple, dans la loi N° 3  contrairement à la disposition précédente, le joueur remplacé doit  quitter le terrain par le point des limites du terrain le plus proche de l’endroit où il se trouve, à moins que l’arbitre ne l’autorise à sortir rapidement ou immédiatement au niveau de la ligne médiane.

Le même changement revient au niveau de la loi N°4. Maintenant, les maillots de corps multicolores ou à motif sont autorisés s’ils reprennent les mêmes couleurs ou motifs que la manche du maillot.

Auparavant dans la loi N°5 l’arbitre prenait des mesures à l’encontre des officiels d’équipe qui n’ont pas un comportement responsable et peut les exclure du terrain et de ses abords immédiats. Dans la nouvelle disposition,  les arbitres pourront dorénavant infliger un carton jaune ou un carton rouge à un officiel d’équipe, en cas de mauvaise conduite (les Lois du jeu reprendront les principales infractions passibles d’un carton).

Par ailleurs, concernant l’assistance Vidéo à l’arbitrage (VAR), il est indiqué que l’arbitre doit intervenir par rapport à 4 choses. Il s’agit du but marqué ou non marqué, en cas de penalty ou pas penalty, dans la délivrance du carton rouge direct et par rapport à l’identité erronée des joueurs.

Faut-il rappeler que la VAR, après la coupe du monde a obtenu des résultats satisfaisants. On évoque 9% de réduction des fautes, 15% de réduction de cartons jaunes, 6,4% de réduction de cartons rouges, 19% de réduction des prestations  et  43% de réduction des simulations.

Dans son intervention, l’instructeur Ibrahim A Haidara, dira que cette formation consiste à informer et former les journalistes sportifs et culturels sur les 8 lois de jeu modifiées par la FIFA pour la saison 2019-2020.  Selon lui, auparavant un capitaine qui gagnait le torse devait décider du camp mais maintenant, il a le choix de décider de donner le coup d’envoi ou de choisir le camp en début de match. 

A noter que  la FIFA a décidé de mettre en pratique ces modifications des lois de jeu à partir du 1er  Juin 2019. Et qu’elle a décidé maintenant de faire appeler  l’arbitre central  ‘’Arbitre Principal’’ et   les assistants ‘’Les Autres Arbitres’’

                                                                                                 Par Safiatou Coulibaly

Recommended For You

About the Author: Le Sursaut

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.